Conseils d’entrevue

Êtes-vous prêts à embaucher ? Prêts, disponibles et capables (PDC) est là pour vous aider. Que vous soyez recruteur ou candidat, les entrevues peuvent être intimidantes. Voici quelques conseils pour faciliter le déroulement de l’entrevue.

Évitez les distractions

Dans le cadre d’une entrevue, les interruptions peuvent déconcentrer les candidats et leur faire perdre confiance. Essayez de prévoir les distractions potentielles dans le lieu où se tiendra l’entrevue et comment vous pouvez les éviter. Voici une liste de points à considérer :

  • Assurez-vous que les téléphones mobiles et de bureau sont en mode silencieux ;
  • Laissez savoir aux membres clés de votre équipe que vous ne voulez pas être dérangé(e) ;
  • Installez des enseignes affichant « Entrevue en cours » aux diverses entrées ;
  • Faites passer l’entrevue si possible dans un espace calme, pourvu d’un doux éclairage (rien de trop brillant) et assurez-vous qu’il n’y a pas de lumières clignotantes.

Utilisez un langage simple et direct

Vous pouvez améliorer la qualité de votre entrevue en faisant usage d’un langage simple lié à l’emploi. Voici quelques points à garder à l’esprit :

  • Évitez l’échange de banalités, maintenez la discussion sur des questions spécifiques liées à l’emploi ;
  • Utilisez des questions fermées qui nécessitent des réponses claires ;
  • Évitez l’utilisation de clichés, de références à la culture pop ou d’expressions non littérales, à moins qu’elles ne soient nécessaires à l’emploi ;
  • Si l’entretien dure plus longtemps, accordez-lui plus de temps si possible ;
  • Évitez de faire des hypothèses ou de poser des questions inutiles sur les capacités des candidats, à moins qu’elles ne soient pertinentes à l’emploi.
Lors de l’ajout d’une personne ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre autistique (TSA) à votre équipe, travailler ensemble et bien s’entendre est la partie facile. Les candidats peuvent trouver le processus d’embauche plus difficile que le travail lui-même en raison des diverses aptitudes de communication nécessaires pour réussir une entrevue.

Les candidats qui ont une déficience intellectuelle ou un TSA peuvent avoir de la difficulté à « se vendre », à parler de leurs expériences passées ou à devenir enthousiastes à l’idée de tenir un rôle. Échanger des banalités, détecter le langage non verbal et comprendre les détails que cherche la personne qui fait passer l’entrevue peut être difficile.

Adaptez votre canevas traditionnel d’entrevue

Bien qu’elle soit courante, l’entrevue traditionnelle n’est pas toujours la meilleure façon d’évaluer si le candidat convient au poste. Voici quelques ajustements que vous pourriez faire pour mieux évaluer si vous êtes en présence de la bonne personne pour l’emploi :

  • Envisagez un cadre d’entrevue différent, par exemple, allez vous promener ou choisissez un endroit informel plutôt qu’un bureau ;
  • Pensez à accorder une entrevue qui permet aux candidats de démontrer leurs compétences et leurs forces en leur faisant exécuter des tâches de base liées à l’emploi ;
  • Évitez de faire une présélection téléphonique des candidats, car il est plus facile pour les deux parties de communiquer clairement et efficacement durant une entrevue en personne ;
  • Fournissez aux candidat une liste des points qui seront couverts durant l’entrevue pour les guider à travers la discussion ;
  • Considérez les postulants « dans leur ensemble » avant l’entrevue. Avant les rencontres, prenez des notes sur leurs antécédents de travail et leurs expériences au cas où celles-ci ne seraient pas mises de l’avant.

Refuser des candidats

Bien que PDC tente de faire en sorte que les compétences des chercheurs d’emploi s’harmonisent bien avec les besoins de l’emploi, nous savons que tous les jumelages ne sont pas parfaits. Comme tous les candidats que vous considérez, les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un TSA sont conscientes que le processus d’entrevue ne garantit pas un emploi. Ne craignez donc pas de refuser des candidats PDC.

Refuser des candidats doit être une sage décision pour vous et pour les postulants. D’un point de vue administratif, votre choix devrait être adapté aux besoins de votre productivité et à la culture de votre organisation. Si les candidats ne correspondent pas aux besoins du poste, ne vous sentez pas obligés de les embaucher. Faites votre choix tout comme vous le feriez dans toute autre circonstance.

Offrez une rétroaction claire et honnête en utilisant un langage simple et direct et faites-leur part de suggestions constructives pour les aider à trouver un emploi et passer des entrevues.